Multiplier les usagers et les pratiques

Les voies vertes métropolitaines pour tous les types d' usagers vélo pietons

Les mobilités actives telles que le vélo sont dans l’air du temps. Les Français sont de plus en plus nombreux à redécouvrir l’usage utilitaire des bicyclettes : on se déplace aujourd’hui deux fois plus à vélo qu’au début des années 2000.

Des infrastructure favorisant ce mode de transport permettent alors d’augmenter la pratique. En France, Strasbourg et Grenoble, qui ont massivement investit dans des infrastructure destiné aux vélos et aux mode de transport « doux » voient aujourd’hui la pratique de bicyclette exploser : 16% des actifs vont travailler à vélo à Strasbourg, et 15% à Grenoble. Saint-Etienne est aujourd’hui loin derrière avec seulement 1% des actifs allant travailler à vélo.

De plus, les voies vertes métropolitaines sont destinées à plusieurs types d’usagers : les vélos, les piétons, les trottinettes, les joggeurs, etc : de quoi encourager les stéphanois à délaisser leurs véhicules motorisés au profit de transport « doux ».