Impulser une politique volontariste sur développement durable

Les voies vertes métropolitaines pour améliorer l'environnement et le développement durable à Saint-Etienne

Ce n’est pas une surprise, le vélo est bénéfique pour l’environnement et doit s’inscrire dans les politiques de développement durable des villes.

En quelques chiffres selon l’étude Quantifying CO2 savings of cycling, european cyclist federation :

– Un cycliste parcourant 8km par jour, 4 fois dans la semaine économise 750 kg de CO2.

– Si, comme au Danemark, une personne sur 4 se déplace à vélo, à elle seule, cette avancée permettrait de contribuer à hauteur de 12% à 26% aux objectifs de réduction de CO2 des accords de Paris.

– Un cycliste rejette en moyenne 12 fois moins de CO2 qu’un automobiliste.

La création d’un projet de voies vertes métropolitaine serait donc à la base d’une politique volontariste pour faire de la métropole un territoire qui respecte l’environnement.